• First try

    Bon alors voilà, j'ai essayé d'écrire quelque chose d'un peu différent...

    Dîtes-moi si vous aimez, si vous êtes intéressé(e) pour en lire davantage ou si je devrais m'en tenir aux poèmes habituels

    Merchi !

    Tournesol

    Le vent chaud emmêle mes cheveux et fait bruisser les champs autour de moi. Le soleil offre sa blondeur aux blés qui ondulent doucement, comme une mer hérissée ou viennent se cacher grillons et sauterelles.  Je marche lentement dans cet océan doré, le regard perdu dans les collines que j’aperçois au loin. La chaleur fait onduler l’horizon et les quelques arbres le long de la route procurent autant d’oasis de fraîcheur. Au détour du chemin, des milliers de fleurs de colza agitent leurs pompons comme pour me saluer. En fermant les yeux, je crois les entendre comme une nuée de clochettes, fines et pétillantes. Je continue ma progression tranquille, même si le soleil me mord les bras et se cogne contre mon chapeau. Je m’en vais retrouver ces fleurs géantes, les girouettes qui ne suivent pas le vent, mais la lumière. Avec leur cœur tout noir et leurs pétales resplendissants, ce sont des élégants à la silhouette longiligne surmontée d’une couronne. Sur le bleu azuré du ciel, ces rois et reines flamboient. C’est parmi eux que je me réfugie, les effleurant du bout des doigts. Serpents et rongeurs ne s’y trompent pas, en ces lieux l’asile est un droit. Je me présente donc comme réfugiée, le temps de respirer, de boire et de contempler l’été.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :